Faire une balade à vélo avec bébé : quelques conseils pour assurer sa sécurité

Vous aviez l’habitude de parcourir à vélo les petits chemins de campagne ou les voies vertes qui se développent partout. Aujourd’hui, bébé a agrandi la famille pour votre plus grand bonheur. En revanche, vous priver d’enfourcher votre vélo pour pédaler à la découverte des plus coins de notre beau pays ne vous enchante pas. Avec quelques précautions et le matériel adapté, vous pouvez tout à fait continuer à vous balader à vélo avec votre bébé. Nos conseils pour vous ouvrir la route…

Faire du vélo avec bébé, oui mais à partir de quel âge ?

La remorque pour les premiers mois

On peut dans les faits emmener bébé à vélo dès ses premiers mois. A la condition express de se procurer le matériel adapté. En particulier une remorque qui se fixe facilement à la tige de selle de tous les types de vélo. Ces remorques s’avèrent idéales pour bébé dans le sens où elles lui offrent protection et confort. Protection contre le froid, contre les intempéries, contre les rayons du soleil mais aussi contre les insectes si vous la choisissez équipée d’une moustiquaire. Quant au confort, il est assuré par une structure protectrice et souvent renforcée par des suspensions qui atténuent les chocs des chemins.

Pour les bébés de moins de six mois qui ne se tiennent pas encore assis, il sera nécessaire de compléter votre remorque par une coque rigide, un hamac ou une nacelle qui assureront la sécurité et le bien-être de l’enfant. Bébé y est en position allongée tout en étant bien maintenu.

Le siège dès que l’enfant se tient assis

Entre 6 et 9 mois suivant son évolution, bébé va se tenir assis et surtout tenir sa tête droite. La position couchée en remorque risque de l’ennuyer. Optez dès lors pour le siège à positionner à l’avant ou à l’arrière. Pour les déplacements quotidiens, le siège avant qui se fixe entre la selle et le guidon, peut être agréable car bébé sera protégé par votre corps. En revanche, pour les balades plus longues, privilégiez plutôt le siège qui se fixe à l’arrière sur le porte-bagage ou la tige de selle. Vous aurez ainsi une plus grande liberté de mouvement.
Là encore, le choix du siège peut s’avérer compliqué tant les marques sont nombreuses mais pensez avant tout au confort et à la sécurité de votre enfant. Portez plutôt votre choix sur un siège équipé de cale-pieds et éventuellement d’un pare-soleil, mais surtout d’un harnais à trois points d’attache. Enfin, afin que votre bébé soit bien maintenu, privilégiez un siège vélo avec un dossier suffisamment haut pour caler sa tête

Le casque obligatoire pour la sécurité de votre bébé

Rappelons-le d’emblée : depuis mars 2017, le casque vélo est obligatoire pour les enfants de moins de 12 ans. Et s’il ne l’est pas pour les adultes, peut-être est-il bon de montrer l’exemple en en portant un ! Vous trouverez aujourd’hui facilement un casque vélo pour bébé de 9 mois de petite taille parfaitement adapté à sa tête et en plus avec la possibilité de différents réglages pour que celui-ci soit confortable.

Deuxième règle à respecter : n’achetez que des casques vélo bébé homologués par la norme européenne EN1078.

Ces deux évidences énoncées, reste le choix du casque pour votre bébé. Pour un bébé transporté dans une remorque, il ne paraît pas nécessaire car la structure même de l’équipement et les harnais lui assurent une sécurité optimale. Dans un siège vélo, inutile de tergiverser, le casque est obligatoire. Il protègera bébé en cas de chute de votre part.

Casque bol, casque avec visière ou casquette intégrée, peu importe la forme, aujourd’hui, les fabricants développent des technologies avancées pour la sécurité et le confort des bébés. Choisissez plutôt un casque équipé d’une molette pour le faire évoluer avec l’âge de l’enfant. Mais aussi de sangles réglables et facilement ajustables. L’habillage intérieur doit être douillet et aéré. Et surtout il doit plaire à votre bébé par ses couleurs ou ses motifs

Pour un casque parfaitement ajusté, mesurez le tour de tête de votre bébé juste au-dessus des sourcils.

Les derniers conseils avant de partir :

  • Vérifiez l’état de votre vélo, les freins doivent être en état de marche, les pneus bien gonflés et la remorque ou le siège de bébé bien fixés. N’oubliez surtout pas le petit kit de réparation.
  • Prévoyez à boire et à manger pour votre bébé, quelques couches de rechange, mais aussi un vêtement chaud en cas d’intempéries. N’oubliez pas la crème solaire et une trousse de premiers secours.
  • Préparez bien votre itinéraire en prévoyant des pauses régulières pour votre bébé. N’excédez pas deux à trois heures de pédalage. Au-delà, bébé risque de s’impatienter.

Tout est prêt, vous pouvez enfourcher votre vélo et faire découvrir à votre bébé les plaisirs du vélo en liberté.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *